Putain, deux ans!

Il y a deux ans, à peu prêt à cette heure-là, deux zigotos rencontraient un autre zigoto – Jean-Rahan Bletz, mais qui ne s’appelait pas encore ainsi – (par l’entremise d’Arabelle, notre bonne fée) dans un abris anti-atomique pour faire la première jam d’un groupe qui avait très envie de se former. Jean-Rahan commença à jouer ses drôles de chansons, Insectes, Rayon Cosmik (qui deviendra Space), Un Hun, … on était mort de rire et sous le charme.

Deux ans plus tard, vingt-cinq morceaux et treize concerts dans les pattes, on continue d’avancer, de créer, de se remettre en question (pas trop souvent non plus) et d’avoir un immense plaisir à jouer ensemble.

Let’s bletz!

bletzcake_small
Les petits tortillons, ce ne sont pas des spaghetti à la tomate mais du chocolat blanc avec du colorant alimentaire…